Vrac environnement - groupe d'action et de recherche en développement durable

Qu’est-ce que les 3R-V?

Le concept des 3 R-V est un moyen très efficace et responsable de gérer nos matières résiduelles. Il réfère à l’ensemble des techniques qui permettent la Réduction à la source, le Réemploi, le Recyclage et la Valorisation des déchets.

La réduction à la source est l’action qui permet d’éviter de générer des résidus lors de la fabrication, de la distribution et de l’utilisation d’un produit. C’est le meilleur moyen de lutter contre la surabondance de déchets. C’est également le plus important des 3 «R» puisqu’il agit à titre préventif et il évite de produire des déchets. Le déchet qui coûte le moins cher et qui est le moins polluant est celui qu’on ne produit pas. Modifier ses habitudes de consommation en évitant d’acheter, d’utiliser des produits jetables, sur emballés ou en portions individuelles constitue la meilleure façon de réduire à la source notre production de déchets !

Le réemploi consiste en une utilisation répétée d’un produit ou d’un emballage, sans modification de son apparence ou de ses propriétés. Un autre moyen de diminuer la quantité de déchets produits est de réutiliser des objets le plus souvent possible. Donner des objets non utilisés à des organismes de charité ou encore réparer un objet brisé sont deux excellentes pratiques de réemploi.

Le recyclage est un procédé par lequel les matériaux qui composent une matière résiduelle sont réutilisés en tout ou en partie. Ils sont donc réintroduits dans le cycle de production à l’origine d’un produit. Le recyclage, c’est d’abord la collecte sélective du papier, du carton, du plastique, du métal et du verre offerte par les municipalités. Par le tri de nos matières résiduelles, on peut  recycler près de 50 % de nos déchets produits à la maison ! Or, le recyclage, c’est également le traitement sécuritaire de certains résidus, dont les résidus domestiques dangereux (RDD). Par une utilisation, un mélange, un entreposage ou une élimination inadéquats, ces produits peuvent causer des dommages à la santé et à l’environnement. Les RDD ne doivent pas se retrouver dans les sites d’enfouissement, mais dans un écocentre. De cette façon, ils pourront être réutilisés, recyclés ou éliminés de façon sécuritaire et avec le moins d’impact possible sur l’environnement.

Enfin, la valorisation réfère spécifiquement aux modes de traitement biologique et thermique (énergétique) de mise en valeur des matières résiduelles. En clair, la valorisation fait référence surtout au compostage et à la valorisation énergétique. Le compostage est un procédé naturel qui transforme la matière organique en un produit ressemblant à de la terre appelé humus ou compost par l’action de micro-organismes. Près de 40 % de nos déchets sont compostables; il est donc important de considérer le compostage domestique dans la gestion de nos matières résiduelles.

Ainsi, en réduisant à la source, en recyclant et en compostant, la quasi-totalité du contenu de nos poubelles sera épargné de l’enfouissement et de l’élimination.

Réduction
  • Pictogramme ‘Pas de circulaire’ à imprimer
Réemploi
Recyclage
Compostage
'